Témoignages

Oriane

« Les week-ends de formation au Massage Terpsichore m'ont permis, grâce au travail sur la posture du masseur, de prendre soin de moi, et dès lors d'être d'autant mieux en disposition de masser avec plaisir et de transmettre de la détente à la personne massée. En portant attention à la respiration, et en l'associant à l'engagement du corps entier dans les mouvements du massage, j'ai expérimenté que le massage, dans l'écoute de ce qui est là pour l'autre, peut l'accompagner dans ses possibilités de se mouvoir, soutenir son expression, jusqu'à pouvoir devenir une danse qui se partage. C'est un massage tellement vivant qui s'ouvre alors ! Un massage qui, en respectant le schéma corporel, restitue à la personne son enveloppe, sa densité, dans un éprouvé rassemblé de son corps. J'ai pu le vivre en étant moi-même massée, la pédagogie mise en ?uvre nous conviant à être tour à tour masseur et massé ce qui permet de riches prises de conscience. Dans ces stages au cadre respectueux et bienveillant, au déroulement très structuré tout en faisant une place aux souhaits d'apprentissage des stagiaires (sollicités pour être co-auteurs du contenu), des temps d'expression favorisent l'intégration des vécus. Dans la transmission que font Bernard et Olga BÉMER de leur méthode, l'exigence s'allie à la générosité, la technicité à l'humanité, pour la joie de se sentir pousser des ailes... »


Fabienne

"J'ai découvert le Massage Terpsichore lors d'un salon Vivez Nature à Lyon. Parmi tous les stands de massages présents sur ce salon, celui-ci se démarquait par son originalité de nom et la présence de Bernard BÉMER. Quel sens donner à ce massage ? Quelles différences avec ceux que j'ai appris et tous les autres ?Je me sens inexorablement attirée: la curiosité ou plutôt un appel de ce qui pourrait changer ma pratique. J'étais, à cette période de ma vie, dans une phase de changement, de transition, de nouveau départ. Un mois auparavant, j'avais décidé de reprendre ma profession d'infirmière libérale après trois ans d'inactivité. En parallèle, je pratiquais différents massages de bien-être : californien, hawaïen, balinais ?mais même en y apportant le meilleur de moi-même, je me sentais enfermée dans ces protocoles. Certes, je prenais du plaisir à donner, mais ce côté passif du massé avait quelque chose de frustrant pour moi. En discutant quelque temps avec Bernard, j'ai compris que ce massage ne pouvait pas mieux tomber. Il me propose de tester le massage habillé durant 10 minutes. Je perçois dans mon corps, par ses mains expertes comme un éveil de mes cellules. Un voyage hors du temps et de l?espace. Une révélation s'impose à moi. Cette rencontre se produisait à un moment qui faisait profondément sens pour moi. Sans en connaître le déroulement, la portée, le contenu, j'étais persuadée que cette formation allait changer ma vie. Dès le premier week-end, lorsque j'ai découvert les principes de bases de ce massage ainsi que la convention de cet apprentissage, j'ai pris conscience de toute la rigueur, la technicité et l'exigence de ce massage. J'ai remis en question mes gestes, mes prestations, mon savoir faire. J'avoue que ce fut très inconfortable pour une première approche, et avant la fin du stage, je n'étais pas encore très sûre de poursuivre la formation. Persévérante, j'ai pris conscience que ce massage ne ressemblait à aucun autre. C'est cette magie de l'instant présent. J'apprends les bases, la structure comme un musicien apprend ses notes et son solfège. Vient ensuite la création: on y met tout son être, toute son âme pour en faire une symphonie. Ma pratique des massages se modifie au fil des apprentissages et des acquis. Les gestes sont beaucoup plus lents et profonds. J'ai de plus en plus de plaisir à masser. J'oublie tout, je découvre mes capacités et je fais enfin confiance dans ce que je suis et ce que je sais faire. Pour moi c'est une évidence, j'ai terminé ma formation de deuxième niveau et je compte poursuivre au troisième niveau pour devenir Somatothérapeute en Méthode Terpsichore, début mars 2019 . Je suis à mi-chemin de cette merveilleuse aventure qui est le début d'un grand voyage vers soi. J'ai une profonde gratitude envers Bernard et Olga BÉMER, les Directeurs de Formation à cette méthode, qui sont deux talentueux artistes."


Sylvain

« Voici un petit témoignage de mon expérience entre vos mains expertes : j'ai eu la chance de passer entre les mains de Bernard ET celles d'Olga. Une chose est certaine la muse de ces deux artistes corporels est bien nommée. La puissance et la douceur donnent à cet enveloppement du corps et de l'âme une dimension très maternante, même de la part de mains masculines, profondément restructurante. De la même manière que l'on reconnaît toute la générosité d'un chef étoilé dans la richesse et la profondeur de sa cuisine, il respire du Massage Terpsichore une authenticité qui rappelle que la séparation entre les humains n'est qu'une illusion.»


Jacques

« J'ai rencontré Bernard BEMER lors d'un salon ZEN à Paris. De nombreux amis avaient eu l'occasion d'apprendre avec lui à Paris, Annecy ou ailleurs et m'avaient conseillé de me renseigner sur le Massage Terpsichore. En tant que passionné de massage depuis plus de 20 ans et praticien en massage bien-être depuis 2 ans, j'ai tout de suite compris en discutant avec Bernard que, sa manière d'aborder le massage, en insistant sur l'importance de la posture du masseur, l'importance de l'écoute et de l'interaction corporelle entre masseur et massé comme dans une danse, pouvaient m'apporter énormément. Je me suis donc inscrit à un premier stage d'un week-end à Paris et j'ai vraiment apprécié l'univers du Massage Terpsichore, la passion et la pédagogie que Bernard BEMER partage et transmet. Pour moi qui pratiquais plusieurs styles de massage, ce fut l'occasion de revenir à l'essentiel et de comprendre à quel point les choses les plus simples sont souvent les plus efficaces pour le masseur et le massé. Apprendre les bons gestes, abandonner les mouvements parasites, s'entrainer avec d'autres élèves grâce à de nombreux exercices sous l'oeil aiguisé et bienveillant de Bernard, m'ont vraiment permis de progresser rapidement. Depuis, j'ai suivi 3 autres week-ends et je compte continuer mon apprentissage du Massage Terpsichore qui pour moi permet un merveilleux travail du corps et des émotions. C'est l'apprentissage du Massage avec un grand M et de comment devenir un bon masseur alors que parfois par ailleurs on apprend juste un protocole ! De plus j'ai eu la chance d'être massé par Bernard lors d'un de ces stages et pendant 20 minutes, j'ai ressenti en profondeur la beauté et l'efficacité de ce massage. Je me suis senti écouté, protégé, vivant, emporté dans un voyage de bien-être, comme si par ses gestes puissants et fluides, Bernard allait chercher tout ce qu'il y avait de mieux pour moi à chaque instant et me l'offrait pour aider mon corps à respirer, à prendre son ampleur, à se ressourcer et à se libérer des tensions physiques ou psychiques. Je recommande vivement les stages Terpsichore à tous ceux qui veulent découvrir ou approfondir le massage sur table et vivre une belle expérience de travail en groupe. Amateurs ou professionnels, vous apprécierez certainement le professionnalisme et le talent de Bernard comme j'ai pu moi-même l'apprécier. »


Cécile

« Depuis plusieurs années, j'ai expérimenté le Massage Terpsichore lors de mes séances en cabinet aux côtés d'autres propositions de techniques de massage. Le Massage Terpsichore est reçu bien au-delà de ce que peut offrir un simple massage. En effet cette approche dansée, basée sur la respiration associée à la tension dans l'inspire et dans la détente dans l'expire, permet une authentique présence ressentie par le massé. Je tiens à exprimer aussi que son apprentissage a eu des conséquences extrêmement positives dans ma vie : conscience de ma liberté et par là-même de celle des autres, de mes possibles et de ma démarche d'être dans la vie. J'ai voulu l'expérimenter là où je travaille actuellement en tant que soignante aux thermes d'Aix-les-Bains à la Douche massage pénétrante. Le Massage Terpsichore m'a permis de respecter tout mon corps et par là-même mon éthique : je peux préserver mon énergie, mon ouverture, ma sérénité grâce à cette douceur par la lenteur, par la juste place de ma respiration dans mes postures. Les personnes reçoivent une présence et une écoute totale dans le respect de leurs émotions. Elles ne sont pas qu'un corps, l'histoire que l'on ne me dit pas est accueillie dans un espace de bienveillance que ce massage me permet d'offrir au massé. Le langage non-verbal prend une place prépondérante : celui d'un sourire qui s'esquisse sur un visage marqué par le stress, d'un soupir de soulagement, une articulation moins douloureuse, un muscle qui se détend. Pour moi cette méthode n'est pas qu'un savoir-faire, c'est aussi un savoir-être pour toute la vie. »